Partager le Porzellanikon avec ses amis

Navigation

La section Rosenthal

Même dans les villes éloignées de Tokyo et New York, on est envieux rien qu’en entendant le nom de Rosenthal. Une marque synonyme de luxe et d’un art de la table des plus raffinés. Voilà qui devrait créer des envies : Depuis 2004, le Porzellanikon abrite une section à part dédiée à l’histoire de l’entreprise et du design de la marque Rosenthal.

On y est entouré de la légendaire gamme de produits et de nombreux classiques issus des plus de 125 ans d’existence de l’entreprise. Tout ceci est exposé dans le bâtiment de cuisson réhabilité de l’ancienne manufacture de porcelaine, à l’endroit même où la marque mondiale poursuivait ses activités avant de déménager dans la nouvelle usine Gropius de Rosenthal à Rothbuehl. Des artistes et designers de renom ont créé des pièces en porcelaine, verre, céramique, métal et des meubles pour Rosenthal. Les temps forts y sont certainement les objets créés par Salvador Dalí, Otto Piene, Günther Uecker, Victor Vasarela et bien d’autres.

Créativité d’une marque internationale
Cette section met en relief le succès du mélange d’art, design et style de vie qui permet à Rosenthal de faire fureur depuis des décennies. Et pourtant, l’exposition ne présente qu’une sélection des créations réalisées par les designers et artistes. Il s’agit de plus de 25 000 pièces exposées de l’histoire de Rosenthal qui, grâce à la fondation Oberfrankenstiftung comptent parmi les joyaux du musée. L’imposant fourneau rond à trois étages forme le cœur de cette partie du bâtiment restaurée après avoir été la proie d’un incendie et laissée à l’abandon. Il est le seul des six fourneaux encore existants du musée Porzellanikon à être complètement dégagé. Son intérieur est également utilisé comme surface d’exposition.